Ainsi fût-il

C’est dans les vieux chênes que l’on fait les meilleurs fûts.

Un géant de 200 ans du parc François Ier, tombé lors d’un coup de vent, va être transformé par le tonnelier Jean-Charles Vicard afin d’avoir une seconde vie et de permettre de faire vieillir du cognac. Celui-ci sera ensuite vendu aux enchères pour financer la plantation d’autres arbres. Les producteurs-donateurs sont invités à participer à l’opération.