Tourisme

CENTRE DE LA MEMOIRE


Soyez le premier à évaluer cet établissement !

Le 10 juin 1944, la population du bourg limousin d’Oradour-sur-Glane est massacrée par une troupe d’environ deux cents Waffen SS. Hommes, femmes et enfants sont passés par les armes et le feu ; le village est incendié et réduit en quelques heures à un champ de ruines.

Conservé en l’état, ce site témoigne dès la Libération des atrocités nazies et de la nécessité du souvenir, en hommage aux 643 victimes de ce crime abject.

Depuis 1999, un centre de la mémoire accueille les quelques 300 000 visiteurs des ruines d’Oradour. Il leur est proposé, outre l’accès au site, classé monument historique, une exposition permanente inscrivant le drame dans son contexte historique. Ce véritable parcours de mémoire guide le visiteur de la montée du nazisme en Allemagne à la reconstruction du nouveau village d’Oradour, dans les années 1950. Des expositions temporaires viennent étayer le rôle éducatif et culturel du centre de la mémoire. Espace de citoyenneté au message universel, le centre développe de nombreuses actions pédagogiques, scientifiques et culturelles.

Un centre de documentation et un service éducatif accueillent et informent les enseignants, élèves, chercheurs, ou particuliers sensibilisés qui en font la demande. Une programmation saisonnière de conférences, représentations théâtrales ou musicales inscrit le centre de la mémoire parmi les acteurs culturels locaux et nationaux.

Renseignements pratiques : Ouvert 7j/7 du 1er février au 15 décembre de 9h à 18h (17h en hiver, 19h en été). Dernier accès 1h avant fermeture des portes. Accès libre et gratuit au village martyr par le centre de la mémoire. Visites guidées sur réservation pour les groupes de 20 personnes au minimum.